was successfully added to your cart.

Panier

Conseils ARCHITECTES

DOSIE-A | Les Architectes des Bâtiments de France

 

Parcours professionnel de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF)

L’ABF appartient au corps des architectes et urbanistes d’Etat. Il suit un an de formation à l’École Nationale des Ponts et Chaussées ou à l’École de Chaillot pendant lequel il approfondit ses connaissances en conservation des sites et du patrimoine. Pour intégrer cette formation, il doit être reçu au concours réservé exclusivement au détenteur du titre d’architecte.

 

Le rôle de l’ABF

Sa mission est de veiller à la préservation du patrimoine architectural, urbain et paysager. Son statut lui permet de donner son avis sur la faisabilité ou non de projets dans des secteurs précis. Il veille à ce que toute construction ou modification ne dénature pas l’environnement (bâti ou non).

L’ABF formule un avis sur les demandes de permis d’aménager, permis de construire, déclaration préalable, et permis de démolir dans le cadre des :

  • Abords des monuments historiques,
  • Secteurs sauvegardés,
  • Zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP) qui doivent être transformées en aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (AVAP),
  • Et Sites classés ou inscrits.

L’ABF a aussi pour mission la sensibilisation et la pédagogie en direction des élus et du public, et le maintien des savoir-faire, des techniques et matériaux traditionnels.

 

De qui dépend-il ?

Il est rattaché aux services du patrimoine et de l’architecture, au sein des Directions des affaires culturelles (DRAC), au SDAP (service départemental de l’architecture et du patrimoine).

 

Quel rapport entretient-il avec les communes?

L’Architecte des Bâtiments de France n’est pas rattaché aux communes mais ils travaillent ensemble. En effet, dès qu’un dossier de demande de travaux est déposé en mairie, et que le bâtiment se trouve être dans un secteur protégé, le maire va consulter l’Architecte des Bâtiments de France avant de délivrer le permis ou l’autorisation.

 

Démarches pour construire en secteur ABF

Vous pouvez vérifier si votre projet de construction est sur un espace protégé en consultant le site Internet de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de votre région :

– soit à travers la liste des communes avec des espaces protégés,

– soit l’atlas du patrimoine, c’est-à-dire la liste des espaces protégés.

 

Au moment du dépôt d’une demande de travaux en secteur protégé, la mairie va obligatoirement consulter l’ABF. Mais il est vivement conseillé de consulter vous-même l’ABF au préalable. Celui-ci doit être informé au plus tôt de votre dossier et doit pouvoir donner une réponse en amont afin d’éviter les déconvenues.

Pour présenter votre dossier auprès d’un ABF, prenez rendez-vous très tôt, car les Architectes des Bâtiments de France sont peu nombreux et ont des charges de travail importantes. Selon la protection de l’espace et le type de travaux, il délivrera un avis « conforme », ou un avis « simple ».

Article rédigé par J. PRUDENT, Architecte H.M.O.N.P.

 

Retour en images sur ce volet de Kay Karayib que nous avions consacré au rôle de l’Architecte des Bâtiments de France

Gaëlle Bonvent

Auteur Gaëlle Bonvent

plus d'articles de Gaëlle Bonvent

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.